top of page
Rechercher

Insomnies : les comprendre et lutter contre.


L'insomnie ne se limite pas à des difficultés à s'endormir ou à maintenir le sommeil. C'est désormais un problème de santé publique préoccupant touchant une part significative de la population adulte. Elle se manifeste par une détresse importante et des perturbations dans la vie quotidienne, ce qui en fait l'une des plaintes les plus courantes. Sa prévalence est variable, affectant de 3 à 50 % de la population adulte, avec des taux plus élevés chez certaines catégories, telles que les femmes, celles ayant vécu des pertes, et les personnes âgées. (1)(2)


Impacts de l'insomnie


Les conséquences de l'insomnie vont bien au-delà de la simple fatigue matinale. Les individus souffrant d'insomnie chronique sont confrontés à un risque accru de dépression, d'anxiété, de toxicomanie, d'accidents de la route, et même d'affaiblissement du système immunitaire. Face à ces répercussions graves, la communauté médicale a évolué pour considérer l'insomnie comme un trouble distinct, distinct des simples symptômes.(1)(2)


Les diversités des troubles de l'insomnie


L'insomnie ne se résume pas à un seul type. Les classifications internationales la décomposent en trois catégories principales : l'insomnie chronique, à court terme, et d'autres troubles qui ne correspondent pas aux critères précédents. Ces catégories permettent de mieux appréhender les différentes expressions de l'insomnie, que ce soit sur une période de trois mois ou moins, ou dans des troubles plus spécifiques.(1)(2)


Sous-types d'insomnie


De plus, il existe plusieurs sous-types d'insomnie, chacun ayant ses propres caractéristiques. L'insomnie psychophysiologique se caractérise par une excitation cognitive et corporelle accrue au moment du coucher, accompagnée d'une préoccupation excessive à propos du sommeil. L'insomnie idiopathique se manifeste dès l'enfance et peut être liée à des variations congénitales ou génétiques du cycle veille-sommeil. En revanche, l'insomnie paradoxale amène les personnes à sous-estimer le temps de sommeil réellement obtenu. L'hygiène de sommeil inadéquate souligne l'impact des habitudes de vie sur la qualité du sommeil, incluant des comportements tels que des siestes en journée, une consommation tardive d'alcool, de caféine ou de tabac, et l'utilisation d'appareils électroniques le soir.(1)(2)


Facteurs de risque et déclencheurs


Divers facteurs de risque contribuent à l'apparition de l'insomnie, avec une sensibilité particulière chez les femmes et les personnes âgées. Les facteurs psychosociaux, comme le stress lié au travail, la perte d'un être cher, le divorce et la violence domestique, sont des déclencheurs possibles de troubles du sommeil.De même, certains traits de personnalité, comme l'anxiété excessive, le perfectionnisme et le névrosisme, ainsi que des troubles, tels que la dépression, les troubles de l'humeur et de l'anxiété, peuvent accroître le risque d'insomnie. La consommation excessive d'alcool, de substances, de caféine, et le tabagisme sont autant de facteurs qui perturbent le cycle veille-sommeil.(1)(2)


Impacts sur la vie quotidienne


Les conséquences de l'insomnie sur la vie quotidienne sont significatives, engendrant une fatigue matinale, une réduction de la productivité au travail, des erreurs fréquentes, une difficulté à se concentrer, des siestes répétées en journée, et une détérioration de la qualité de vie. Chez les enfants, l'insomnie peut altérer les performances scolaires, les activités de jeu, la concentration, et le comportement.(1)(2)


Solutions non pharmacologiques :


  • La naturopathie, se base sur l'éducation des personnes à propos de l'hygiène du sommeil (et de l'hygiène de vie en général) et sensibilise aux bienfaits d'un sommeil de qualité. Elle propose des solutions naturelles, telles que des changements dans les habitudes alimentaires, des techniques de relaxation, des exercices physiques, des routines de sommeil, des conseils en hygiène du sommeil, ainsi que des approches thérapeutiques comme l'hydrothérapie, l'aromathérapie et la phytologie.


  • La thérapie cognitivo-comportementale pour l'insomnie, qui est devenue le pilier de la prise en charge de l'insomnie. (1)(2)

En conclusion, l'insomnie est un trouble complexe avec des manifestations diverses. Cependant, des solutions offrent de l'espoir aux personnes cherchant à retrouver un sommeil réparateur et une meilleure qualité de vie.


Sources (1)(2) :

(1) Bollu PC, Kaur H. Médecine du sommeil : Insomnie et sommeil. Mo Med. 2019 Jan-Fév;116(1):68-75. PMID : 30862990 ; PMCID : PMC6390785.

(2) Sutton EL. Insomnie. Ann Intern Med. 2021;174(3):ITC33-ITC48. doi:10.7326/AITC202103160

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page